Christophe Maé est en deuil. Dimanche 16 juillet dernier, le musicien Régis Gizavo est décédé, à l’âge de 58 ans. Ce passionné d’accordéon a fait un malaise cardiaque en Corse, où il se trouvait avec son groupe Alba afin d’assurer plusieurs concerts. Malheureusement, il n’a pas survécu et s’est éteint quelques heures après son accident. Le lendemain de l’annonce du décès de l’artiste malgache, Christophe Maé a – à son tour – annoncé la triste nouvelle à ses fans sur les réseaux sociaux. Il s’est saisi de son compte Twitter pour rendre hommage à son collaborateur mais aussi à celui qui était devenu son ami au fil des années. Et c’est non sans une certaine émotion que l’interprète de « Il est où le bonheur » a écrit un petit mot d’adieu à son partenaire.

Christophe Maé a perdu l’un de ses amis

Le nom de Régis Gizavo ne vous dit peut-être rien, et pourtant, ce dernier a travaillé sur de nombreux titres du mari de Nadège Sarron, dont le tube « Maman » sorti en 2011. C’est donc tout naturellement que le chanteur a publié une vidéo d’une de ses performances live de ce morceau, pour accompagner un message très touchant. « Aujourd’hui je suis triste ! J’ai perdu un ami mais surtout un des plus grands artistes avec qui j’ai eu la chance de jouer. Celui qui m’avait réconcilié avec l’accordéon… Un magicien des notes. Monsieur Régis Gizavo », a-t-il écrit en toute humilité sur Twitter. Un petit mot qui ira, à coup sûr, droit au cœur des proches du défunt.

Par Katia Rimbert

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here