Sous le mandat d’Emmanuel Macron, la légion d’honneur se mérite.

Contrairement à son prédécesseurFrançois Hollande, qui avait distribué plus de 500 décorations la première et dernière année de son mandat, l’actuel président de la République a « exceptionnellement resserré » la liste.

« Selon la volonté du président de la République, grand maître de la Légion d’honneur, cette promotion est exceptionnellement resserrée autour de 101 noms, illustres ou inconnus du grand public« , a souligné la Grande chancellerie de la Légion d’honneur. Le but ? « Renforcer la valeur symbolique de la plus haute distinction française« , a précisé l’Elysée.

Une promotion paritaire

La promotion 2017 compte – du plus bas au plus haut grade – 78 chevaliers, 14 officiers, 3 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand’croix, répartis entre 51 femmes et 50 hommes. Le chef d’Etat, qui est fait grand maître de l’ordre dès sa cérémonie d’investiture, a encore une fois veillé à respecter la parité et fait la part belle aux femmes.

Parmi elles, la doyenne des comédiennes françaises, Gisèle Casadesus (103 ans), et l’avocate et ancienne ministre déléguée à la Condition féminine, Monique Pelletier (90 ans). Toutes deux ont été élevées à la dignité de grand’croix. La journaliste Arlette Chabot a reçu pour sa part le grade d’officier tandis que Maria Nowak qui a fondé l’Adie, la principale et plus ancienne association de micro-crédit, est aussi élevée à la dignité de grand officier.

La comédienne Mylène Demongeot a aussi été nommée chevalier, à l’instar de plusieurs chercheurs, président ou vice-président d’association, et autres membres ou anciens membres de la police judiciaire et officiers de police. De grands médecins, certains PDG et homme d’affaires ou encore l’écrivain Cécile Ladjali et les chefs d’orchestre François-Xavier Roth et Dominique Vellard figurent aussi sur la liste des heureux élus, parue vendredi dernier au Journal officiel.

Polémique autour des attentats

Une nomination a toutefois fait débat sur les réseaux sociaux, celle de l’ex-Premier ministre Bernard Cazeneuve, avocat de formation, ex-ministre de l’Intérieur, devenu Premier ministre après la démission de Manuel Valls. Il accède directement au grade de commandeur grâce à sa « carrière hors du commun« .

Sur Twitter, ils ont été nombreux à s’offusquer que « l’Homme des attentats soit décoré« , vu son bilan sécuritaire après les attaques qui ont visé Paris puis Nice, en novembre 2015 et en juillet 2016.

Le mari de Brigitte Macron a pensé à remercier Franck Terrier, le héros à scooter qui a tenté d’arrêter le terroriste de la promenade des Anglais, pour son service rendu à la nation. Un an après le drame, il a été élevé au rang de chevalier.

L’Elysée a par ailleurs fait savoir que les journalistes Véronique Robert et Stephan Villeneuve, tués en Irak, seraient décorés à titre posthume.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here