Fils de Sheila en mal d’amour, bousculé par la carrière de sa maman et marqué à vie par l’absence de son père Ringo, Ludovic Chancel n’aura eu qu’un enfant en 42 ans. Une adolescente aujourd’hui prénommée Tara âgée de 16 ans née de sa liaison avec Bénédicte, comptable pour Canal+, alors qu’il était marié à sa femme Rosa. Il aurait pourtant pu en avoir d’autres enfants…

Bien que submergée par le chagrin, celle qui partageait la vie amoureuse de Ludovic Chancel depuis sept ans (conjointement avec Lucien, l’amant du fils de Sheila) se livre cette semaine dans les pages de Gala.

Sylvie Ortega Munos révèle à l’hebdomadaire être tombée enceinte au cours de leur histoire. Sans préciser quand a eu lieu cette grossesse non menée à sa terme, le mannequin espagnol originaire de Valence confie : « On a perdu des jumeaux. J’ai fait une fausse couche. » Une épreuve particulièrement délicate qu’elle dit avoir réussi à surmonter, contrairement à Ludovic. « Moi je m’en suis remise car j’avais déjà mes enfants, mais Ludo avait été très affecté« , avoue-t-elle. Son compagnon tourmenté était d’ailleurs très proche de ses enfants, « très attaché« , les considérant comme les siens.

Particulièrement éprouvée lors des obsèques de son « bébé » célébrées le 17 juillet en l’église Notre-Dame d’Ey­lau située dans le 16e arrondissement de Paris, Sylvie Ortega Munos avait découvert le corps inanimé de Ludovic Chancel dans leur appartement, après une surdose médicamenteuse. Transporté en urgence à l’hôpital Georges Pompidou, le fils de Sheila était resté deux jours dans le coma, veillé par sa maman et sa fiancée, avant de décéder finalement dans la nuit du 7 au 8 juillet.

L’intégralité de l’interview de Sylvie Ortega Munos est à découvrir dans Gala en kiosques le 19 juillet 2017.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here