Invité par le président de la Répu­blique Emma­nuel Macron à un hommage à Helmut Kohl à Stras­bourg le 1er juillet dernier, l’ex-président de la Répu­blique Nico­las Sarkozy aurait remer­cié d’une bien étrange manière : « Merci, vous êtes bien élevé. Vous n’êtes pas comme votre prédé­ces­seur, qui avait maltraité ma femme lors de notre départ de l’Elysée ». 

Il fait réfé­rence au moment où, lors de la passa­tion de pouvoir, le président Hollande n’avait pas descendu des marches de l’Elysée pour le raccom­pa­gner ainsi que sa femme Carla Bruni jusqu’à leur voiture. Geste qui avait été haute­ment analysé et commenté à l’époque et pris comme un véri­table affront par Nico­las Sarkozy et son épouse, qui lui avait même dédi­cacé un morceau de son album inti­tulé « Le pingouin »

Dans un docu­men­taire diffusé sur Canal+ cette année, François Hollande confesse pour­tant qu’il regrette ce geste :« Je le regrette parce que fina­le­ment, je ne voulais surtout pas donner le senti­ment d’être discour­tois à l’égard de mon prédé­ces­seur. » « Je pensais que je n’étais pas dans la même rela­tion que celle de Nico­las Sarkozy avec Jacques Chirac dont il avait été le ministre ». 

Ses mots d’apai­se­ment et de regret ne semblent pas avoir été entendu par Nico­las Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here