Ségo­lène Royal n’est plus ministre de l’Ecolo­gie, mais elle n’a pas perdu tous les avan­tages. D’après les infor­ma­tions de Closer, l’ancienne ministre béné­fi­cie toujours de gardes du corps. Selon nos confrères, « deux chauf­­feurs et deux offi­­ciers de sécu­­rité de du service de la protec­­tion (SDLP) se relaient en effet à raison de deux par semaine, pour veiller sur elle 24 heures sur 24″ pour la protec­tion de La Dame du Poitou.

Dans son édition du 19 juillet, c’est au tour du Canard Enchaîné de reve­nir sur le cas Ségo­lène Royal. Le jour­nal se fait plus précis encore. Nommée par le président Emma­nuel Macron au poste pres­ti­gieux d’ambas­sa­drice de France pour les pôles arctique et antar­c­tique, Ségo­lène Royal a fina­le­ment pu garder un véhi­cule de fonc­tion équipé et deux gardes du corps, nous apprend le « Canard enchaîné ». Et cela grâce à l’inter­ven­tion de François Hollande, son ancien compa­gnon et père de ses 4 enfants. Et si Ségo­lène Royal ne rate jamais une occa­sion de critiquer l’atti­tude de son ex lors de la campagne de 2007. Il est à noter que d’ordi­naire seules les person­na­li­tés mena­cées et les anciens Prési­dents, Premiers ministres, anciens ministres de l’Inté­rieur.

 

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here