En novembre 2010, c’est tout fièrement que Gilles Lellouche annonçait sur le plateau de feu Le Grand Journal qu’il allait participer à l’aventure Sherlock Holmes 2. Une suite dans laquelle Guy Ritchie lui avait offert un rôle secondaire, celui d’un « méchant-gentil« , au côté des vedettes que sont Robert Downey Jr et Jude Law, ainsi que Noomi Rapace – dont c’était alors le premier film hollywoodien – dans le rôle d’une gitane française.

Pourtant, à la sortie du film en janvier 2012, aucune trace de Gilles Lellouche à l’écran, pas même dans les séquences tournées à Strasbourg. En vérité, le BFF de Jean Dujardin et Guillaume Canet – qui cartonnaient alors à l’international – a été coupé au montage. Pourtant, l’intéressé a bien tourné. « Malheureusement, Gilles Lellouche ne figure plus dans le film car ‘les scènes françaises’ que nous avions tournées ne m’ont plus semblé nécessaires dans le montage final. C’est dommage, mais ce sont des choses qui peuvent se produire sur un film. Gilles est un excellent acteur et j’espère avoir l’occasion de retravailler avec lui à l’avenir« , nous avait expliqué Guy Ritchie.

En revanche, Thierry Neuvic apparaît bel et bien dans ce deuxième opus qui a rapporté 545 millions de dollars à son studio, la Warner Bros., incarnant Claude Ravache.

Après cette déconvenue hollywoodienne, Gilles Lellouche n’a pas retenté l’expérience. En revanche, l’ex de Mélanie Doutey a joué dans quelques coproductions internationales comme Sky (avec Diane Kruger) et HHhH (de Cédric Jimenez, le réalisateur de La French).

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here