Très impliqués dans leur atelier bretzels sur le marché central d’Heidelberg et leur duel à l’aviron sur le fleuve Neckar, le prince William et Kate Middleton avaient tout intérêt à garder un peu d’énergie, jeudi 20 juillet 2017, en prévision de leur retour à Berlin après cette journée chargée dans le Bade-Wurtemberg : dans la capitale, où leurs enfants George et Charlotte étaient demeurés sous la surveillance de leur nourrice Maria Borrallo, les attendait encore une soirée au bal…

Pour parachever leur deuxième jour de visite officielle en Allemagne, qui prend fin ce vendredi avec un ultime volet à Hambourg, le duc et la duchesse de Cambridge étaient conviés à la Clärchens Ballhaus, une des dernières salles de bal traditionnelles de Berlin. Kate, qui n’avait pas encore fait de clin d’oeil à l’industrie de la mode du pays hôte (Catherine Walker, Alexander McQueen ou encore Jenny Packham étaient jusque-là en représentation), a saisi l’occasion de porter une création d’un couturier allemand : deux jours après avoir revêtu une tenue de la créatrice polonaise Gosia Baczynska lors du volet polonais de la mission diplomatique, la belle Anglaise de 35 ans arborait une robe midi verte sans manches à imprimés du créateur Markus Lupfer, au côté de son mari William en pantalon et veste bleus.

Ouvert en 1913, le lieu, qui fait office de bar-restaurant-dancing, propose toujours des cours de danse. « Kate a plaisanté en disant que William devrait y venir pour apprendre à danser et ils ont rigolé« , a relaté ensuite un représentant de la Clärchens Ballhaus qui les accompagnait lors de leur visite. L’homme s’est même hasardé – sans arrière-pensée concernant le scandale de Verbier ? – à leur parler des boîtes de nuit de Berlin, un monde de la nuit à nul autre pareil. « William a dit qu’il aimerait bien le découvrir« , a-t-il rapporté. Visiblement, le duc a bien digéré la divulgation de ses frasques sur le dancefloor de la station suisse…

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here