Révélée en 2015 dans le sulfureux Much Loved, long métrage acclamé par la critique qui avait été interdit de projection dans son pays natal, le Maroc, Loubna Abidar a révélé mercredi 19 juillet sur son compte Facebook qu’elle devait momentanément mettre sa carrière entre parenthèses pour se remettre d’un grave souci de santé.

Installée en France depuis le scandale qui a suivi la sortie du film qui traite de la prostitution féminine, l’actrice de 31 ans (qui avait été violemment agressée en novembre 2015 par trois jeunes Marocains) a annoncé qu’elle souffrait d’une « maladie maligne« . « Je vais devoir m’absenter pour un moment qui, je l’espère, ne sera pas long, une absence due à un traitement d’urgence pour soigner une maladie maligne. (…) Je suis une femme forte dans un pays évolué où la médecine est avancée et j’ai bon espoir de guérir même si je traverse ça toute seule, sans soutien. Et si le destin décide de ne pas me laisser vivre, alors je souhaite être enterrée dans mon pays, le Maroc, dans un cercueil recouvert du drapeau amazigh et que lors de mes obsèques, des roses soient distribuées dans tous les quartiers de Marrakech« , a-t-elle écrit.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here