C’est l’un des feuilletons judiciaires les plus célèbres : un nouveau chapitre vient de s’inscrire dans le dossier très chargé d’O.J. Simpson.

Incarcéré depuis près de neuf ans à la prison de Lovelock (Nevada) pour vol à main armée, l’ancienne star du football américain des années 1970 a participé à une nouvelle audience le jeudi 20 juillet. Durant ce face-à-face en visioconférence avec une commission des libérations conditionnelles, il a été décidé, à l’unanimité, de lui rendre sa liberté. O.J. Simpsons sortira de prison le 1er octobre prochain.

« J’ai fait mon temps« , a plaidé l’ancien footballeur de 70 ans lors de l’échange vidéo retransmis en direct. « Si j’avais fait preuve d’un meilleur jugement à l’époque, rien de tout cela ne serait arrivé« , a ajouté l’ancien sportif.

Lors de l’audience, il a bénéficié de l’appui de l’une des victimes du vol pour lequel il avait été initialement condamné à 33 ans de prison en 2008, Bruce Fromong, qui a appelé à « lui donner une seconde chance. (…) C’est un homme bon qui a fait une erreur.« 

« C’était un crime grave. Vous méritez d’avoir été envoyé en prison (…). La question est de savoir si vous y avez passé suffisamment de temps pour ce dossier« , a déclaré Tony Corda, l’un des membres de la commission, avant d’accorder son vote en faveur d’une libération anticipée. Soulagé à l’annonce du verdict, O.J. Simpson a lâché trois « merci » tandis que la loi l’autorise à conserver sa pension de retraite de footballeur professionnel, de 25 000 dollars par mois.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here