Depuis hier, les visi­teurs de Buckin­gham Palace, à Londres, peuvent dans le cadre de l’ouver­ture esti­vale – du 22 juillet au 1er octobre – décou­vrir, la réplique du bureau de la prin­cesse Diana. Enfin, tel qu’il était dans le souve­nir de ses fils, William et Harry. C’est aux deux hommes de sa vie qu’a été confiée la déli­cate mission de réunir les objets chers à leur mère. William et Harry n’ont pas seule­ment prêté les témoi­gnages si précieux du passé de leur mère, ils ont indiqué à l’équipe en charge de cette expo­si­tion éphé­mère, la façon exacte de les dispo­ser.

Quand le regard se promène sur les objets qui ont appar­te­nant à Diana, les souve­nirs remontent instan­ta­né­ment à la surface. On imagine la prin­cesse atta­blée derrière ce secré­taire installé alors à Kensing­ton Palace, en train de répondre à son cour­rier sur le papier à lettre frappé du nom du Palais de Kensing­ton. Les photos avec ses enfants – notam­ment cette fameuse carte de Noël où Diana pose avec ses deux fils – sont savam­ment expo­sées. Combien de fois, ses mains surmon­tées du sublime saphir cadeau de ses fiançailles avec le prince Charles, doré­na­vant porté par Kate, ont-elles couru sur l’éphé­mé­ride en métal argenté, présent de Nancy et Ronald Reagan, durant leur voyage offi­ciel aux Etats-Unis en 1985 ? Posé à côté de son bureau, se dresse une boîte frappé des lettres D Spen­cer, souve­nir de l’époque où Diana était pension­naire à l’école de West Keath, dans le Kent et dans laquelle elle aimait y enfer­mer le cour­rier de ses amis et de sa famil­le… Une radio et un coffret de cassettes audio, avec notam­ment des titres de Lionel Ritchie, rappellent encore combien Diana était fan de musique. Un sublime témoi­gnage d’amour. Décou­vrez les photos de l’expo­si­tion en cliquant sur ce lien.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here