Tout est raconté sauf la vérité, c’est en substance ce que vient d’ex­pliquer Igor Bogda­noff a nos confrères du site non-stop-people.com. Un entre­tien au cours duquel le vulga­ri­sa­teur scien­ti­fique a exprimé son cour­roux sur la somme d’in­for­ma­tions erro­nées qui circulent sur son ami Ludo­vic Chan­cel depuis sa tragique dispa­ri­tion le 7 juillet dernier d’une surdose médi­ca­men­teuse.

 

Notam­ment la rumeur selon laquelle Lucien Mamou, ami de longue date de Ludo­vic Chan­cel, était en fait l’amant de celui-ci. Faux ! Une infor­ma­tion « perverse » pour le frère de Grichka : « J’ai­me­rais mettre un terme à une rumeur tota­le­ment désas­treuse. Vous savez, on dit que son amant Lucien était égale­ment présent à la céré­mo­nie. Lucien n’a jamais été son amant. C’est invrai­sem­blable de lais­ser cette infor­ma­tion perdu­rer. Je ne sais pas comment et pourquoi elle se diffuse de cette façon-là, mais Lucien, c’est vrai­ment une certi­tude, n’a jamais été l’amant. C’est aussi bien un ami de Sylvie que de Ludo­vic. C’est ce qu’on appelle un ami de famille, ce n’est pas parce qu’il était très proche du couple qu’il faut créer des alliances d’amant à amant. Ce n’est abso­lu­ment pas ça. Moi qui les ai côtoyés, je le sais très bien. Il ne faut évidem­ment pas confondre avec une rela­tion d’amant à amant », a ainsi expliqué le compa­gnon de la mannequin Julie Jardon.

 

Des expli­ca­tions en bonne et due forme pour serrer enfin le robi­net à rumeurs qui fuite depuis la dispa­ri­tion de Ludo­vic Chan­cel. De quoi mettre un peu de baume au cœur de Sylvie Ortega Munos, qui, à plusieurs reprises, a mani­festé sur les réseaux sociaux son dégoût de devoir, en plus de son immense peine, suppor­ter ces affa­bu­la­tions. « Dans ce drame, il fallait bien trou­ver une histoire de cul et hélas c’est tombé sur Lucien. Lucien qui a été un père, qui a veillé sur mon bébé quant il était mal, Lucien qui m’a chérie tendre­ment quand j’étais très malade du rein ! J‘ai honte pour vous de salir un Monsieur tel que Lucien Mamou. Amant ! Regar­dez-bien les photos des années en arrière, on le voit au mariage de Ludo, présent et heureux pour Ludo, on le voit égale­ment en photo en soirée avec Ludo et la maman de Ludo. Pensez-vous qu’une mère aurait accepté ‘un amant’ le jour du mariage de son fils ? Pensez-vous qu’une maman aurait accepté ‘l’amant’ de son fils à dîner en famille chez elle ? ». 

De Ludo­­vic Chan­­cel, Igor Bogda­­noff conserve aujourd’hui le souve­­nir de « quelqu’un qui a toujours été très chaleu­­reux en amitié, très atten­­tif et très fidèle à ceux qui l’ont connu. Un ami très authen­­tique. Il avait toujours le sourire. » 

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here