Quelques jours après la mort soudaine de la chanteuse Barbara Weldens (35 ans), décédé en plein concert dans le cadre du Festival Léo Ferré à Goudron, on en sait plus sur les causes de sa disparition.

Nos confrères du site LCI dévoilent que « la cause du décès est effectivement liée à une électrocution, ce qui est confirmé par l’autopsie« . Le procureur de la République de Cahors, Nicolas Septe a ajouté qu’une enquête venait d’être ouverte pour « recherche des causes de la mort« . « On verra dans les prochaines semaines si une requalification est nécessaire« , a précisé le parquet.

Pour tirer au clair les raisons du dysfonctionnement électrique, un expert en électricité a été nommé. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de gendarmerie de Gourdon avec le concours d’un technicien en identification criminelle du groupement de la gendarmerie du Lot.

Originaire du monde du cirque, Barbara Weldens encore peu connue du grand public avait appris « le jonglage, l’acrobatie, le trapèze avec ses parents« , avant de se mettre à la musique, apprenant un peu le piano et se mettant à écrire des chansons et à les interpréter. Ces dernières années, elle avait remporté plusieurs prix notamment le Tremplin Découverte Chanson de Pause Guitare en 2015 et le prix Magazine FrancoFans. Barbara Weldens s’était lancée dans le grand bain en février dernier avec la sortie de son premier disque intitulé Le grand H de l’homme, sous le Label Printival, distribué par l’Autre Distribution. Elle devait donner plusieurs représentations cet été…

Coline Chavaroche

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here