Un conseiller hors pair. Le prince Albert de Monaco aime livrer ses conseils. Au mois d’avril, il parta­geait ses bonnes idées à Georges Cloo­ney pour mieux appré­hen­der l’arri­vée de ses jumeaux. Quelques astuces tirées de sa propre expé­rience avec la nais­sance de Jacques et Gabriella en 2014. Aujourd’hui, c’est le prince Harry qu’il souhaite soute­nir. En effet, l’homme de 32 ans est en couple, depuis novembre dernier, avec l’actrice Meghan Markle. Une histoire qui n’est pas sans lui rappe­ler celle de ses parents, le prince Rainier III et l’actrice Grace Kelly.

Inter­rogé par le site People, le prince Albert de Monaco en a profité pour adres­ser ses plus précieux conseils au prince Harry. Si lui s’est marié à une ancienne nageuse, il pense qu’Harry d’Angle­terre et Meghan Markle « font du bon travail jusqu’à présent » par rapport aux médias. Le mari de Char­lène de Monaco concède « qu’entre la presse et le proto­cole, inté­grer une personne dans le cercle royal est un acte très dur » et admet que cela est « d’autant plus diffi­cile aujourd’hui »hui tant la famille royale britan­nique est scru­tée par la presse ». S’il les féli­cite, le prince Albert de Monaco préfère les préve­nir: « un jour, il faudra affron­ter ». Là encore, le frère de Caro­line et Stépha­nie de Monaco se réfère à son expé­rience. Il se souvient des nombreuses Une de maga­zines parues suite à l’annonce de sa rela­tion et de son mariage. « Avec tous les réseaux sociaux et le rythme accru du partage d’infor­ma­tions, je ne sais pas comment cela va être pour eux. Être actrice peut vous prépa­rer mais pas à ça. C’est diffi­cile pour tout le monde » déclare-t-il. Le prince Albert est formel: « le couple semble aller bien et le meilleur conseil que je peux leur donner est restez calme et conti­nuez  ». Il se rappelle égale­ment des sugges­tions de sa mère.  »Elle nous a appris à proté­ger notre vie privée tout en accor­dant du temps à la presse », confie le prince Albert II. Il se souvient: « Pendant nos vacances, nous partions une heure plus tôt pour accor­der un moment aux photo­graphes. En retour, ils nous lais­saient tranquilles le reste du temps. »

Nul doute que les paroles du prince Albert de Monaco rassu­re­ront Harry qui est prêt à deman­der la main de sa belle. Tous les deux ont connu un début de rela­tion compliqué, notam­ment lorsque Meghan Markle était victime d’attaques racistes et sexistes. Le frère de William souhai­tait alors payer de sa poche la sécu­rité de cette dernière. Désor­mais, Meghan Markle dispose de conseillers pour accé­­lé­­rer son admis­­sion au sein du clan Wind­­sor.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here