La fian­cée de Ludo­vic Chan­cel, le mannequin Sylvie Ortega Munos, a choisi, depuis le drame, d’utili­ser le réseau social Face­book pour sa commu­ni­ca­tion. Cette fois, elle remer­cie ceux qui sont venu parta­ger sa peine au moment des obsèques et lui appor­ter du soutien. Elle attaque aussi ceux qu’elle appelle « les oppor­tu­nistes » qu’elle accuse d’être venu pour de mauvaises raisons à la céré­mo­nie reli­gieuse. 

« Je tenais à remer­cier toutes les belles personnes qui sont venues avec un chagrin réel dire au revoir à mon Ludo d’amour. Merci, des millions de mercis pour vos jolies fleurs blanches . Je ne remer­cie­rai évidem­ment pas les 6 ou 7 personnes qui ont osé venir par voyeu­risme à l’église !!!! Ces oppor­tu­nistes étaient bien évidem­ment les mal venus sachant que Ludo ne pouvait en aucuns cas les voir !! Comment peut-on parler d’ »invi­ta­tions » pour des obsèques !!! On vous a payé pour venir… j’ose espé­rer que ce n’est pas le cas ! Sachez que la jeunesse, la fraî­cheur et l’amour ne s’achètent pas ! Cette triste histoire aurait pu ressem­bler à une belle œuvre d Almo­do­var .. mais vous avez préféré faire tour­ner l’histoire en une vieille série telle que «  Dallas  » Une chose est sûre je reste­rai à tout jamais la femme de sa vie que cela vous plaise ou pas ! Encore un grand grand merci pour tous vos jolis messages et textos. Ludo serait fier, très fier du soutien que vous m’offrez. »

Celle qui vient d’être enten­due par la police dans le cadre de l’enquête et était présente au moment du drame comme dans la vie de Ludo­vic Chan­cel depuis des années déjà, détient proba­ble­ment la clé de la vérité sur toute cette histoire. Elle reproche à ceux qui en étaient exté­rieurs de l’avoir salie. C’est elle qui restera en effet, et à tout jamais, la fian­cée de Ludo­vic Chan­cel

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here