Pétillante, lumi­neuse, jolie comme un cœur, Char­lotte, 29 ans, a l’hu­mour, la joie de vivre et la fibre artis­tique dans les gènes. Fille de la comé­dienne Michèle Bernier et de Bruno Gaccio, la jeune femme a grandi avec le regard aimant et bien­veillant de ses parents. Une enfance heureuse dont elle garde encore un côté très enfan­tin, comme elle le confiait au micro de Cathe­rine Ceylac, dans l’émis­sion Thé ou Café, du 16 mars 2016, sur France 2. 

Heureuse en amour avec son mari, Sébas­tien Pons, rencon­tré sur un site pour ados alors qu’elle avait quatorze ans, et épousé en 2012, la jeune femme n’a pu résis­ter à l’ap­pel des planches. Son rêve ? Deve­nir chan­teuse. Si ses parents lui ont offert un regard bien­veillant, elle a quand même répondu présente lorsqu’ils lui ont conseillé de passer son bac d’abord. Elle a donc eu son bac… théâtre et s’est inscrite en philo à la Sorbonne – pour la plus grande fierté de son père – pour y rester… quinze jours. Pour parfaire son art, Char­lotte n’a pas voulu de favo­ri­tisme, elle a choisi l’école de la rigueur en s’ins­cri­vant à L’ACP, La Manu­fac­ture Chan­son. « On m’a dit : “tu vas galé­rer, ne t’at­tends pas à faire l’Olym­pia en sortant d’ici…“ C’était bien de me dire ça… et c’était vrai ! ».

Ses jolies formes, la bien­tôt tren­te­naire et grande soeur de Enzo, de neuf ans son cadet, en a toujours fait son affaire. «  A l’école, il y avait mon poids, mes parents… Je ne manquais pas de diffé­rences, mais j’ai toujours eu du carac­tère, alors je me suis défen­due. Et puis un entou­rage bien­veillant, une mère qui ne cher­chait pas tout le temps à me mettre au régime, un amou­reux qui me trou­vait belle de toute façon, ça donne confiance en soi », confiait Char­lotte à Gala. La jeune femme trace sa route, sur les planches avec Enorme ! en 2015, une pièce de Neil Labute, puis en 2016 aux côtés de sa maman, dans Je t’ai laissé un mot sur le frigo, d’après Alice Kuipers, au Théâtre de Paris. En 2017, elle sera dans Véné­neuses, le nouveau film poli­cier de Jean-Pierre Mocky.

La jeune femme de 29 ans a annoncé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux.« Une jolie nouvelle à vous annon­cer… ou plutôt deux !« , a-t-elle écrit sur sa page Insta­gram, en légende d’un photo­mon­tage annonçant un heureux événe­ment.

La jeune femme de 29 ans a annoncé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux. « Une jolie nouvelle à vous annon­cer… ou plutôt deux ! », a-t-elle écrit sur sa page Insta­gram, en légende d’un photo­mon­tage annonçant sa gros­sesse

Une fille à suivre. 

Crédit photo : BESTIMAGE.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here