Partout dans les médias français circule l’information du retour de Manau, le groupe de rap qui avait explosé les charts en 1998 avec le tube La Tribu de Dana et l’album Panique celtique. Une tournée anniversaire aura ainsi lieu en 2018, soit vingt ans après les débuts fracassants de la formation musicale menée par Martial Tricoche. Ce dernier a fait toutefois une mise au point sur sa page Facebook : « Re Bonjour à tous juste un petit rappel j’entends beaucoup dire que Manau revient pour 2018 ..?! Heuuu oui Mais Manau n’est jamais parti !!? C’est juste la presse qui revient …. www.manau-actu.com bonne journée à tous« 

Depuis le début de Manau, Martial Tricoche n’a effectivement pas arrêté la musique. Il est revenu sur sa carrière le 21 juillet au micro de RTL : « Je n’ai pas voulu en faire mon métier tout de suite, c’était ma passion et je ne savais pas que je pouvais en vivre. On a sacrifié nos vacances pour nous payer une maquette du morceau, et on a eu raison. J’ai écrit les paroles de l’album à l’usine, sur des palettes, et j’ai pris 4 semaines de vacances au mois de juin, pour enregistrer cet album. Je faisais, les télé, le lendemain j’étais à l’usine, c’était assez drôle. »

Après Panique celtique, Manau connaîtra des succès plus confidentiels avec les disques Fest Noz de Paname (2000) et On peut tous rêver (2005). Il y a dix ans, Martial Tricoche a poursuivi le chemin de la musique en solo tandis que son comparse et cofondateur du groupe, Cédric Soubiron, a pris des cours de théâtre et est devenu poissonnier. Loin des paillettes, il avait confié à Street Press avoir connu une descente aux enfers entre alcool et dettes financières. Cette tournée va donner un nouveau souffle à son avenir.

En attendant les retrouvailles du groupe, on peut réviser les paroles…

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here