Johnny Hallyday mort : Brigitte Bardot, Francis Cabrel, les réactions des stars (DIRECT)

GUILLAUME CANET (sur Instagram) : La gentillesse, la bienveillance, la curiosité, l’envie, l’humilité, la passion, l’amour, l’amitié, la force, le courage…. Et tant d’autres sentiments que j’ai ressenti chez toi Johnny ! Tu vas nous manquer terriblement. Mais ta voix, tes yeux et ton sourire resterons avec nous à tout jamais. Repose en paix mon ami ! Je t’aime

BRIGITTE BARDOT (AFP) : Je suis sous le choc ! Johnny, c’est un monument ! C’est la France ! C’est toute une époque qui disparait à jamais avec lui, en emportant nos plus beaux souvenirs.

FRANCIS LALANNE (sur Non Stop People) : Depuis 45 ans, je finis toujours mes concerts en prenant une pause dont le geste final fait se taire l’orchestre. Je prends la musique dans ma main et je la lance comme une pierre qui roule vers le choeur du public en gardant la pause comme un arrêt sur image pendant le début des rappels… Cette pause qui marque la fin de mes concerts est celle de Johnny sur la pochette en noir et blanc du 45 tours de « Pour moi la vie va commencer », que je singeais en me regardant dans une glace quand j’étais petit… Ce soir en concert à Saint Malo, je ferai ce geste pour la dernière fois en mémoire de Johnny. Et demain soir, toujours à Saint Malo, je prendrai cette pause pour la première fois en mémoire de Johnny.

ZAZIE (sur Twitter) : Jean-Philippe Smet s’est éteint, Johnny n’est pas mort. Ses chansons sont immortelles. Alors … chantons-le.

JEAN-PAUL GAULTIER (sur Twitter) : On a tous en nous quelque chose de Johnny, il fait partie de notre vie, de notre famille. Que JE t’aime, que l’ON t’aime… for ever.

SHY’M (sur Instagram) : Cette rencontre restera la plus marquante, magique, intimidante et douce de ma carrière. Quel artiste. Quel homme. Quelle force, quel exemple…

MICHAEL YOUN (sur Twitter) : Tristesse infinie… Tu as perdu ton dernier combat. Celui que personne ne gagne jamais. Aujourd’hui, tout le monde pleure une idole, un exemple, un ami, un frère ou un père. Tu vas nous manquer Jojo. Désespérément. Heureusement tes chansons sont immortelles, elles.

FRANCIS CABREL (sur RTL) : Je suis très très touché… Des artistes exceptionnels qui se penchent sur vous comme ça c’est toujours d’une grande émotion. Je dirais que ma vie entière a été avec en fond sonore Johnny Hallyday… depuis mes 10 ans, à la radio passait « retiens la nuit », jusqu’à hier soir. Je peux dire que c’est … que c’est quelque chose d’immense qui s’est envolé au-dessus de nous.

EMMANUEL MACRON (sur Twitter) : On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu’il s’était acquis est en larmes. Nous n’oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu’il aimait tant.

PASCAL OBISPO (sur RTL) : Je suis évidemment assez choqué même si on s’y attendait je suis infiniment triste. Je ne trouve pas tellement les mots. (…) J’ai partagé des moments de vie avec lui, c’était un homme profondément simple gentil, humble, timide, si drôle, aussi généreux, je n’aurai pas assez de mots pour dire ce qu’on peut ressentir, évidemment une pensée profonde pour ses enfants et sa famille, ça c’est évident. Un très, très grand artiste qu’on vient de perdre.

NABILLA (sur Twitter) : RIP Johnny. Nous sommes tous bouleversés. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.

MANUEL VALLS (sur RTL) : Beaucoup de tristesse on s’y attendait tous bien évidemment… quand arrive ce moment c’est forcément un choc et si vous nous interrogez on est je crois cette fois-ci dans l’ adéquation avec ce que pense des millions de fans, de Français qui ont vécu avec Johnny Hallyday.

OPHELIE WINTER (sur Twitter) : Quelle horrible nouvelle ce matin …. je suis sous le choc, comme tte la France j imagine ….RIP JH. Love u see u on the other side … le rock est mort … le roi nous a quitté.

STEPHANE GUILLON (sur Twitter) : Souvenirs, Souvenirs/Je te promets/Que je t’aime/Ma gueule/Quand ce jour là viendra/Noir c’est Noir/Pas cette chanson/Elle est terrible/Ça fait mal/Le Coeur en deux/Noël interdit. #JohnnyHallyday

SHEILA (sur RTL) : Avec Johnny ça a toujours été simple, il disait que j’étais sa petite sœur, depuis le Zénith depuis 1985, j’ai toujours été traitée comme tel même si on ne se voyait pas beaucoup. Johnny, quand on se retrouvait c’était comme si on s’était quitté la veille . Johnny c’est une partie intégrante de ma vie, de l’histoire de la chanson française, de notre époque… Johnny c’est l’histoire de France. »

Par Simon Bardet

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here