Mort de Johnny Hallyday : Eddy Mitchell a perdu « son ami, son frère »

C’était son compère, son camarade, son compagnon de scène. Eddy Mitchell a dit adieu à Johnny Hallyday, son complice de toujours.

«J’ai perdu plus qu’un ami, j’ai perdu mon frère», a déclaré à l’AFP le chanteur Eddy Mitchell, après la mort de Johnny Hallyday, décédé à 74 ans des suites d’un cancer des poumons dans la nuit de mardi à mercredi.

A lire aussi :Mort de Johnny Hallyday : les fans accourent à Marnes-la-Coquette malgré la sécurité

Amis depuis l’adolescence, ils ont commencé dans la chanson au début des années 1960 et chacun a mené une carrière aux sommets des hit-parades français. En 2014, ils ont formé avec leur ami Jacques Dutronc les «Vieilles Canailles» pour une série de concerts, avant de se reformer en juin et juillet dernier pour ce qui furent les dernières représentations de Johnny Hallyday.

Une amitié indestructible

Il y a quelques semaines, Eddy Mitchell s’était livré sur sa relation avec «L’idole des jeunes» sur le plateau de «Quotidien». «On s’est connus, il avait 14 ans et moi 15, donc je suis un peu l’aîné, n’est-ce pas. Depuis on ne s’est jamais fâchés. On s’est toujours admirés et aimés». Une amitié sans faille qui a vécu près de 60 ans aussi bien dans la vie que sur la scène. Ensemble il partageait ce goût pour les mélodies américaines et se fendaient de duos magiques et envoûtants. Ils aimaient s’amuser, s’enivrer de la folie du public, découvrir monts et merveilles, vivre tout simplement. Un amour tendre et fraternel qui ne s’envolera jamais.

Toute reproduction interdite

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here