DALS 8 : Elodie Gossuin en souffrance : « J’ai des côtes abîmées… »

Ce n’est pas une légende. Les entrainements sont très intensifs pour arriver le samedi fin prêt sur le parquet de Danse avec les Stars. Cette saison, une des participantes encore en lice, Elodie Gossuin s’est confiée à Télé-Loisirs sur les effets néfastes de ses efforts à répétition sur son corps. « Je n’ai jamais eu autant d’hématomes, j’ai des inflammations musculaires, des côtes abîmées, je m’adapte à ça. Il y a des portées que je ne peux pas faire. Je vois l’ostéopathe quasiment tous les jours, le kiné régulièrement. Je fais attention à moi et j’apprends à écouter mon corps. Je connais désormais les limites de mon corps.« 

Elodie Gossuin répond à la polémique après l’élimination de Joy Esther

Même si l’ex-Miss France a avalé des couleuvres durant plusieurs semaines, elle a réussi avec son partenaire Christian Millette à se qualifier pour la demi-finale. Mais une grande partie des fans de l’émission ne comprend pas d’ailleurs pas pourquoi ce n’est pas Joy Esther et Anthony Colette qui ne sont pas dans le carré final alors que ces derniers possédaient de meilleures notes et dansaient mieux. « C’est le jeu ! », s’est défendu la compagne de Bertrand Lacherie. « Je ne vais pas m’excuser ni me sentir coupable d’être encore dans l’aventure. Nos parcours sont différents ! Camille (Lacourt, ndlr) est resté très longtemps, voir Vincent (Cerutti) partir aussi tôt a été un déchirement (…) J’ai pleinement conscience que si je suis encore dans l’aventure, c’est parce que le public me soutient et me porte à bout de bras. C’est le plus beau des trophées, la plus belle des victoires ! ».

Celle qui fera face à Agustin Galiana, Lenni-Kim et Tatiana Silva a ajouté d’autres arguments pour faire taire ses détracteurs. « DALS, ce n’est pas un concours de danseurs professionnels, c’est un jeu, c’est une école de danse (…) Si certains pensent que c’est un concours pour les meilleurs et pour des gens qui savent danser, c’est leur vision de l’émission, mais ce n’est pas la mienne. Pour moi, cette émission est une opportunité pour montrer que l’on progresse, que l’on se surpasse. En toute humilité, je continue à avancer, je me donne, j’essaie de concilier avec la radio, avec mes enfants, je me donne à 300%. Évidemment que je n’ai pas le niveau d’autres mais mon niveau progresse. »

Retrouvez-la samedi 9 décembre dès 21 heures pour l’avant dernier prime de Danse avec les Stars 8 sur TF1.

À voir aussi : DALS : le bisou Camille Lacourt / Hajiba Fahmy

JB

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here