Alain Delon et les rumeurs de liaison avec Visconti : « Il n’y en a pas eu tant »

Pour célébrer les soixante années de carrière d’Alain Delon, le magazine Paris Match a choisi de compiler de superbes photos, de revenir sur son parcours exceptionnel et d’obtenir les confidences de ses proches comme Nathalie ou Anthony Delon. L’icône elle-même a également accepté de parler pour la revue. Il s’est entretenu avec sa franchise déroutante avec la journaliste Valérie Trierweiler qu’il connaît bien, n’épargnant pas la société actuelle. Il est aussi revenu sur des épisodes particuliers, comme sa relation avec le réalisateur Luchino Visconti, décédé en 1976.

Réalisateur, directeur de théâtre, metteur en scène et écrivain, Luchino Visconti a offert au septième art des chefs-d’oeuvre tels que Rocco et ses frères (1960) et Le Guépard (1963). Deux longs métrages dans lesquels joue Alain Delon et qui ont contribué à construire le mythe . Les deux hommes ont également collaboré ensemble au théâtre, dans Dommage qu’elle soit une putain avec l’une des femmes de la vie du comédien, Romy Schneider. Malgré des opinions politiques différentes – Visconti était proche du Parti communiste –, le tandem noue une belle amitié. Des rumeurs de liaison finissent même par naître. Un demi-siècle plus tard, Alain Delon revient sur ces ragots.

« Il n’y en a pas eu tant que cela. Mais elles provenaient de son petit ami allemand. C’est ainsi que cela s’est passé. Ensuite, il y a eu Le Guépard, nous sommes devenus proches et ce con d’Allemand était jaloux de la relation que Visconti avait avec moi. Lui aussi m’a beaucoup appris, je lui dois beaucoup », raconte Alain Delon à Paris Match. Il réagit ensuite sur son physique qu’on pourrait qualifier à l’époque de féminin : « Peut-être. C’est vrai que des hommes me disaient : ‘Tu es beau comme une gonzesse !’ Mais j’étais très jeune et tout ça est bien loin.« 

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans le hors-série de Paris Match spécial Alain Delon, paru le 11 janvier.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here