Nathalie Delon : « Quand j’ai quitté Alain, j’ai tout laissé derrière moi »

À 82 ans, Alain Delon est la vedette d’un nouvel hors série du magazine Paris Match. L’acteur s’y confie notamment en assurant qu’il « quittera ce monde sans regrets » et clame qu’il « hait cette époque« . Plusieurs de ses proches, dont ses enfants, ont participé à ce numéro. Nathalie, qui fut la seule femme à l’avoir épousé, répond notamment aux questions du magazine.

Elle raconte notamment leur première rencontre en 1963, son premier tournage en tant qu’actrice face à lui (dans Le Samouraï de Melville) et parle de sa relation amoureuse de manière touchante et sincère. « Nous vivions alors notre histoire au jour le jour, mais quand nous sommes rentrés à Paris, je me suis rendu compte que j’étais vraiment amoureuse de lui« , déclare Nathalie en replongeant dans ses souvenirs de La Tulipe noire. Mais le tableau n’est pas tout rose. « Entre-temps, j’ai découvert ses liens avec Romy. J’ai dit à Alain que je l’aimais trop pour le partager et que le mieux serait que l’on retourne chacun vivre sa vie. Il a choisi. Le jour même où Romy arrivait à Paris, nous sommes partis au Mexique. Il lui a laissé une lettre et des roses, assure-t-elle. Alain ne me parlait jamais d’elle mais je voyais de temps en temps une ombre de tristesse passer dans son regard.« 

La vérité, c’est qu’on s’aimait à la folie

Elle évoque un homme « assez brut de décoffrage mais très cool, très mignon » lorsqu’il était jeune, un artiste adulé qui « s’offrait aux gens avec bonheur« , chose « qu’il fait toujours d’ailleurs« . « Mais plus que tout, Alain aime qu’on l’aime« , reconnaît-elle. De toutes les conquêtes d’Alain Delon, Nathalie fut la seule à avoir la chance de passer la bague au doigt à l’acteur du Guépard. Elle en rit en affirmant ironiquement que « l’expérience a été assez traumatisante pour qu’il n’ait pas eu envie de recommencer« . « La vérité, c’est qu’on s’aimait à la folie. Lorsque nous nous sommes rencontrés, j’étais encore mariée« , se remémore-t-elle, en soulignant qu’elle était maman d’une petite fille de 1 an et demi à l’époque et que son mari d’alors avait réussi à en obtenir la garde en agitant un constat d’adultère.

Et puis vint Anthony, l’autre lien qui unit encore et toujours Alain et Nathalie. « Alain était fou de joie d’avoir un garçon » dit-elle. Mais quelques mois après la naissance, leur couple s’érode. Et la séparation survient parce que Delon vient de rencontrer Darc, l’autre grand amour de sa vie. « Quand je l’ai quitté, j’ai tout laissé derrière moi. Je suis partie avec mon fils et ma gouvernante, c’est tout », certifie Nathalie, ajoutant qu’à 14 ans, Anthony avait demandé à aller vivre chez son père. « C’est à cette époque que j’ai décidé de m’installer aux États-Unis où j’ai passé près de trente ans. Deux ans plus tard, Anthony a demandé à revenir avec moi« , affirme-t-elle, en précisant qu’ils ont, elle et Alain, « recommencé à se fréquenter régulièrement il y a trois ans« , « pour qu’il connaisse mieux les filles d’Anthony, Loup et Liv« . Et c’est lors de son opération de la tête l’été dernier qu’ils se sont « vraiment retrouvés » puisque Nathalie était à son chevet avec Anouchka, la fille d’Alain Delon.

Interview à retrouver en intégralité dans le hors série de Paris Match, actuellement en kiosques.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here