Mark Wahlberg : son don de 2 millions d’euros pour « Time’s up » après la polémique sur son salaire

Le raz-de-marée Harvey Weinstein a décidément fait bouger les choses du côté d’Hollywood. Alors que la cérémonie des « Golden Globes » a été marquée par la prise de pouvoir des femmes, de nombreuses personnalités s’engagent pour lutter contre les violences faites à la gente féminine. Trois cents femmes ont monté un fonds financier dédié à soutenir les femmes victimes d’agressions, de harcèlements ou de viols. Toutes vêtues en noir, les actrices de la planète ont fait sensation et tentent de faire réagir les consciences. Autre exemple des inégalités entre hommes et femmes, les différences salariales entre comédien et comédiennes. Il y a quelques jours, le salaire de Mark Wahlberg pour le dernier film de Ridley Scott « Tout l’argent du monde » a été dévoilé.

Mark Walhberg a été payé 1500 fois plus que Michelle Williams 

Seulement grosse révélation, son salaire est 1500 fois supérieur à celui de sa partenaire à l’écran, Michelle Williams. L’acteur aurait même touché 1,5 million de dollars supplémentaires pour retourner des scènes avec Christopher Plummer à la suite de l’éviction de Kevin Spacey. Depuis, c’est la polémique à Hollywood. Seulement le site spécialisé « Hollywood Reporter » vient de dévoiler que l’acteur avait fait un don de 2 millions de dollars au nom de sa collègue pour « Time’s up ». Une somme qui correspond non pas à son salaire entier, mais à la différence de salaire avec Michelle Williams. « Au cours des derniers jours, mes jours de tournage pour « Tout l’argent du monde » a été un gros sujet de conversation. Je supporte à 100 % le combat pour une paye juste et j’ai décidé de donner 1,5 million de dollars à « Time’Up » au nom de Michelle Williams. Cette polémique nous rappelle que ceux qui ont la chance de pouvoir influencer les choses ont la responsabilité de combattre les inégalités, ce qui inclut aussi le fossé entre les hommes et les femmes », a-t-il publié lors d’une déclaration officielle.

Par Emilie Roze

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here