SLT : Marlène Schiappa met les choses au clair sur son rôle dans l’éviction de Tex (vidéo)

Depuis quelques semaines, la polémique autour de l’éviction de Tex continue de faire grand bruit. Pour rappel, l’animateur emblématique des « Z’Amours » a été remercié par Delphine Ernotte, Présidente de France Télévisions. La raison ? Une blague sur les femmes battues ! Sur le plateau de « C’est que de la Télé », l’émission qui parle médias sur C8 et animée par Julien Courbet, Tex a dérapé. Seulement, après de multiples rappels à l’ordre, c’est la fois de trop pour ses employeurs qui décident de se séparer de lui après 17 ans de service. Au centre de la polémique, la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes.

« Je n’ai pas le pouvoir de renvoyer Tex »

Invitée sur le plateau de Thierry Ardisson ce samedi 13 janvier, Marlène Schiappa a remis les choses au clair sur son rôle. « Je n’ai pas le pouvoir de renvoyer Tex et je n’ai même pas demandé son renvoi d’une part. D’autre part, je n’ai pas ce pouvoir. Et pour finir, il me semble que la direction de France Télévisions s’est exprimée elle n’a pas renvoyé Tex parce qu’il a fait une blague sur les femmes battues, mais parce que la façon dont il animait « Les Z’Amours » n’était pas satisfaisante. Ce n’est pas moi qui le dit », déclare la jeune femme sur le plateau de « Salut Les Terriens ». Interpellée par Smaïn et Eugénie Bastié, la ministre confirme tout de même sa prise de position sur cette histoire. « La vanne de Tex, ce n’est pas une vanne. Moi tous les jours, je veux bien qu’on dise que les femmes ne sont pas des petites choses fragiles, on est des warriors, on est wondewoman. Vous peut-être, moi peut-être ! Il y a des femmes qui sont en pleurs, qui finissent sur le carrelage de leur cuisine à se vider de leur sang par les oreilles, et ce sont leurs enfants qui sont obligés d’appeler les voisins à l’aide. C’est ça le sujet ! Je dis qu’on doit abaisser le seuil de tolérance à ces violences », lâche le membre du gouvernement.

Par Emilie Roze

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here