Seal peut désormais souffler.

Le chanteur Sael a vu la poursuite judiciaire engagée à son encontre être classée par le procureur du district de Los Angeles. L’artiste était poursuivi depuis la mi-janvier 2018 pour une agression $exuelle présumée.

Tracey Birdsall, actrice et ancienne voisine de Sael, avait accusé le chanteur de s’être jeté sur elle, d’avoir tenté de l’embrasser et de lui avoir touché la poitrine alors qu’elle revenait chercher un appareil electro ménager qu’elle lui avait prêté.

La justice a mis en avant l’absence de témoin et de preuves pouvant corroborer les accusations pour justifier la fin de l’enquête qui touchait Seal.

Les accusations étaient apparues peu après les critiques exprimées par Seal au sujet d’Oprah Winfrey et de son discours déclamé lors de la cérémonie des Golden Globes dans lequel elle revenait sur l’affaire Weinstein et ses conséquences. Il avait ainsi déclaré que la présentatrice vedette de la télévision américaine était parfaitement au courant des agissements d’Harvey Weisntein.

Le représentant de Seal a indiqué à USA Today que son client n’avait rien à déclarer après avoir appris la fin de la procédure judiciaire.

QP

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here