Seal accusé d’agression sexuelle : La justice a tranché…

Le 16 janvier 2018, Seal était accusé d’agression sexuelle par une ex-voisine qui résidait autrefois dans le même quartier de Los Angeles. Selon la plaignante, qui avait relaté son histoire au site TMZ, les faits remontaient à 2016.

Connue aux États-Unis pour avoir tourné dans plusieurs films de série B, Tracey Birdsall (54 ans) avait ainsi assuré que l’interprète de la chanson Love’s Divine, avec lequel elle avait développé à l’époque une « étroite amitié« , avait eu un comportement approprié lorsqu’elle s’était renduE chez lui pour récupérer un ustensile de cuisine. D’après ses propos, l’ex-mari d’Heidi Klum s’était brutalement jeté sur elle, lui agrippant la poitrine et l’embrassant de force avant de lui glisser des remarques désobligeantes sur sa tenue.

Le chanteur nie les faits

Des accusations dont s’était défendu le principal concerné. « Seal nie avec véhémence les allégations récentes portées contre lui par une ancienne voisine pour inconduite présumée il y a plus d’un an. Il a l’intention de se défendre vigoureusement contre ces fausses allégations« , avait déclaré le porte-parole de l’artiste.

À la suite du dépôt de plainte de Tracey Birdsall, un dossier a été ouvert… avant d’être rapidement classé sans suite. D’après les informations rapportées le 12 février par TMZ, le bureau du procureur du comté de Los Angeles a « rejeté la plainte en citant un manque de témoins et de preuves qui pourraient appuyer les accusations portées par Tracey Birdsall« . En outre, « le délai de prescription est échu« .

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here