En découvrant les dispositions testamentaires de leur père, qui confieraient « l’ensemble de son patrimoine et de ses droits d’artiste » à sa seule dernière épouse, Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday ont décidé de les contester.

« J’ai appris, il y a quelques jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement David et moi », aécrit Laura Smet dans une lettre adressée post mortem à son père et que ses avocats ont transmise à l’Agence France-Presse. « Il y a encore quelques semaines, tu me disais à table : Alors, quand est-ce que vous faites un enfant ?’Mais que vais-je pouvoir lui transmettre de toi, toi que j’admire tant ? (…) Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c’est comme ça… », poursuit-elle.

Laeticia Hallyday, elle, a exprimé, dans la foulée, son « écœurement de l’irruption médiatique autour de la succession de son époux », selon un communiqué transmis à l’AFP. Mais assure toutefois qu’elle est « sereine » et déterminée à « faire respecter le travail et la mémoire de son mari ».

Quant à David, un de ses proches a parlé au Parisien. « La guerre aurait pu être évitée, a-t-il fait savoir à nos confrères. David ne voulait pas grand-chose, juste une part des éditions et un souvenir de son père, une guitare, une voiture… Mais il est privé de tout ! » L’affaire est désormais entre les mains de la justice.

À voir également : Héritage de Johnny Hallyday : le clan se déchire

Anne-Sophie Jilot-Guérand

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here