Vincent Cassel flingue #BalanceTonPorc, « le fond de la dégueulasserie d’internet »

Il y a quelques semaines, Catherine Deneuve n’avait pas su trouver les mots justes dans la tribune qu’elle avait co-signée avec une centaine de femmes et publiée dans Le Monde. La légende du cinéma français entendait alors défendre la « liberté d’importuner » des hommes et mettre en garde contre les dérives que pouvaient engendre les célèbres hashtags BalanceTonPorc et MeToo. Flinguée par les médias, allumée par l’opinion publique, Catherine Deneuve a fini par devoir s’expliquer et présenter ses excuses.

« Ce n’est pas sur Internet qu’il faut balancer »

Ce lynchage public, Vincent Cassel ne semble pas s’en inquiéter. Dans une interview accordée cette semaine à i24NEWS, l’acteur français a lui aussi été invité à évoquer ces célèbres hashtags liés au harcèlement sexuel. Sans emprunter les mêmes mots que Catherine Deneuve, lui aussi a alerté sur les possibles dérives : « Avec Balance ton porc, on touche le fond de la dégueulasserie d’internet. Il y a des abus. Ce n’est pas sur internet qu’il faut balancer, s’il y a eu un problème grave, il faut aller voir la police. Et aussi… Ce n’est pas facile pour nous de draguer des filles. Je comprends que les femmes en ont ras le bol de se faire importuner, mais le jour où les hommes n’oseront plus s’approcher des femmes, elles seront les premières à se plaindre. On est de toute façon dans un échange obligatoire. De vouloir trop codifier les choses, cela va tous nous mettre dans la merde ».

Par Benjamin S.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here