Le Baking, cette technique make-up qu’il vous faut à tout prix éviter de reproduire !

Vous êtes désormais plutôt habituées. Les phénomènes make-up naissent sur la toile aussi vite que le jour se lève et vous ne savez plus où donner de la tête.

Il y a quelques années, c’est la technique très appréciée du baking qui a surgi et fait parler d’elle. Cela ne vous dit rien ? On est quasiment sûres que vous y avez déjà été confrontées dans les tutoriels make-up des blogueuses les plus influentes de la planète. C’est une technique qui consiste à déposer une couche de poudre transparente, en particulier la poudre translucide Laura Mercier qui est particulièrement appréciée dans ces cas-là, sur les zones en dessous des yeux.

Son but ? Laisser la température naturelle de votre peau faire fondre le produit pour lui permettre de recouvrir totalement les cernes contre lesquelles vous vous battez sans relâche. Il suffit par la suite d’enlever l’excédent de poudre avec un pinceau souple et le tour est joué pour ce qui est de votre teint. Peau lissée, aucune imperfection et un regard lumineux sont ce qui vous est promis en utilisant cette technique qui nécessite tout de même une sacrée dose de make-up. Et pourtant, il faudrait à tout prix l’éviter.

Vous vous demandez bien pourquoi ? Eh bien tout simplement car la zone concernée de votre visage est probablement la plus sensible. Sujette au vieillissement, utiliser le baking renforcerait les signes de l’âge bien plus vite. Explication ? La peau autour des yeux est celle qui se plisse en premier à cause de l’âge car elle n’a pas de glandes huileuses (d’où le fait qu’on vous parle d’hydratation H-24). De plus, c’est une zone plutôt sujette aux ombres naturelles à cause de la circulation du sang. Des arguments qui ne vont pas du tout en la faveur d’une technique qui va accentuer lignes, ridules et déshydratation sur le long terme !

Alors oui, à l’occasion, vous aurez l’air plus radieuse que jamais. En revanche, utiliser le baking tous les jours, on dit : « non merci ! ». Enfin, uniquement si cela vous importe de prendre soin de votre peau, dans le cas contraire, on vous laisse juger par vous-même de ce qui est bon pour vous. That’s right !

Laurie Planes pour Mademoiselle Public

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here