Plutôt discret dans les médias, Claude François Junior (49 ans) a accepté de répondre aux questions du Parisien, jeudi 15 février 2018, pour raconter comment s’est passée la succession de son père Claude François lorsqu’il est décédé à l’âge de 39 ans en 1978. Alors que la famille de Johnny Hallyday se dispute son héritage, le fils aîné de Cloclo s’est dit « surpris comme tout le monde » de ce litige familial, affirmant qu’il avait été « touché par la lettre de Laura [Smet] qui a été écrite avec son coeur« . « C’est une histoire privée, un testament signé par l’intéressé. Je ne les connais pas« , a-t-il ajouté.

Outre l’héritage de son père, qu’il gère depuis plusieurs années avec son frère cadet Marc François (48 ans), Claude François Junior a été brièvement questionné au sujet de Julie Bocquet, la « fille cachée » de l’interprète de Cette année-là qui s’est manifestée dans la presse début février pour révéler publiquement son identité. Sans trop prendre position sur l’histoire de sa supposée demi-soeur, et toujours en rebondissant sur l’actualité de la succession de Johnny Hallyday, Claude François Junior a assuré qu’aucune autre personne s’était manifestée dans la famille de Cloclo pour réclamer une part d’héritage. « Le cas de ces derniers jours n’est pas un scoop. Un réalisateur a trouvé opportun d’aller rechercher cette femme [Julie Bocquet] et de l’intégrer dans un documentaire [Claude François, le dernier pharaon, diffusé le 10 février sur Paris Première, NDLR] pour faire un peu de buzz. Je ne dirai rien de plus car je ne veux pas mettre d’huile sur le feu. Et je ne veux faire de mal à personne« , a-t-il expliqué.

Pour autant, le clan François a déjà fait face à « plusieurs revendications de paternité mais jamais de procédure devant la justice« , poursuit Claude Junior. « Depuis quarante ans, des gens se manifestent ainsi. Mais une maman qui fait un enfant toute seule peut être en manque d’imagination et faire briller l’histoire. Parfois, ça dépasse l’entendement« , a-t-il conclu.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here