Laura Smet déshéritée : la raison de sa contestation publique dévoilée

Lundi 12 février, Laura Smet a lancé une offensive contre sa belle-mère Laeticia Hallyday. L’actrice a annoncé aux médias qu’elle contestait le testament de son père. En effet, son frère et elle sont déshérités. L’ensemble des biens de Johnny Hallyday et les droits d’artiste reviennent à Laeticia Hallyday. La nouvelle a fait l’effet d’une bombe et la famille se prépare à une guerre juridique intense. Laeticia Hallyday a réagi dans un communiqué de presse dans la foulée, exprimant son « écœurement » tout en se déclarant « sereine ».

Laura Smet prête à détruire l’image de sa belle-mère

Alors que ce litige aurait pu rester au sein de la famille Hallyday sans que les médias ne soient informés, pourquoi Laura Smet a-t-elle voulu rendre son action publique ? Invitée de « C à vous » mercredi 14 février, la journaliste au Figaro Léna Luteaud apporte un élément de réponse. « Le but, c’est de détruire l’image de « la Madone » de Laeticia, mettre vraiment la pression, prendre l’opinion publique de son côté pour la forcer à venir négocier dans les plus brefs délais », explique-t-elle. Hypothèse confirmée par Jean-Pierre Pasqualini, directeur des programmes de Melogy et également invité de « C à vous ». « [Laura Smet] n’avait pas le choix. Soit elle se tait et il ne se passe rien, on laisse faire ce que les Américains ont consigné, soit elle décide de porter ça devant l’espace public et peut-être devant les tribunaux », indique-t-il. « Elle menace d’un blocage qui peut durer 10 ans. Ça peut faire vaciller Laeticia, de se dire ‘sois je négocie et je peux débloquer la situation, soit tout va être bloqué’ : les droits d’auteur, la Sacem, tout ça… « , continue-t-il.

Par Ambre L

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here