Le football est cruel. Alors qu’il était plus proche de gagner le match que de le perdre, le PSG est finalement battu 3-1 par le Real Madrid, avec deux buts dans les dix dernières minutes. Pour expliquer cette défaite, certains Parisiens (joueurs et dirigeants) s’en sont pris à l’arbitre italien, M. Rocchi, coupable selon eux d’un arbitrage partial (en faveur de Madrid, vous l’aurez compris). Ils auraient pu s’abstenir de ces sorties médiatiques car leur star avait déjà réglé son compte à l’homme en noir (c’est une expression pour nommer un arbitre, qui hier soir avait un maillot jaune). À la 69ème minute, sur la côté gauche de la défense madrilène, Neymar cherche à trouver son compatriote Dani Alves sur l’aile opposée. Sa transversale trouve finalement un autre destinataire, en la personne de l’arbitre. Touché en pleine face, il titube avant d’arrêter le jeu. Le milieu de terrain parisien Marco Verratti fayotte, venant au chevet de l’arbitre. Peine perdue, il ne sifflera plus une seule faute pour le PSG (pure mauvaise foi).

https://platform.twitter.com/widgets.js

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here