Héritage de Johnny Hallyday : « J’ai du mal à croire qu’il ait pu renier son sang », confie Sylvie Vartan

L’ouverture du testament a créé une véritable onde de choc chez les Hallyday mi-février. « Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l’effet de la loi californienne », indiquait le communiqué de Maîtres Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime, transmis lundi 12 février dernier à l’AFP.  Selon les avocats, ces dispositions testamentaires « contreviennent manifestement aux exigences du droit français. »

« J’ai choisi de me battre », écrivait quant à elle Laura Smet dans une lettre adressée post mortem à son père Johnny Hallyday. Et de poursuivre : « J’ai appris, il y a quelques jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement David et moi (…). Tant de questions sans réponses. Toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s’appeler! Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? »

>>> Laura Smet/Laeticia Hallyday : la guerre autour de l’héritage de Johnny est déclarée >>>

Invitée de Laurent Delahousse dans 19h le dimanche ce 25 février, la première épouse de Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, a donné des nouvelles de son fils David Hallyday« David, pour l’instant, il est meurtri, il est blessé, et je peux le comprendre », lâche d’abord Sylvie Vartan. « Personne ne pouvait s’attendre à une chose pareille. Pour l’instant il répète sa musique, il compose et il va partir en tournée. Moi, je commence mes répétitions aussi. Vous savez, la musique adoucit les moeurs et ça, c’est magnifique. C’est un lien qui est indissoluble entre nous. »

Sylvie Vartan, qui a donné à Johnny Hallyday son premier enfant, a par ailleurs avoué avoir du mal à reconnaître ici la décision du Taulier. « Je suis effarée de voir que l’on ait pu publier le testament, un des nombreux testaments, puisqu’il y en a quand même un bon nombre (…) même en publier un, cela me choque énormément », explique-t-elle, avant d’ajouter : « Ce n’est pas ma façon de comprendre les choses. J’ai beaucoup de mal à croire que l’homme que j’ai connu et aimé follement, et que je connais très, très bien, ait pu réécrire son histoire, renier son sang et son histoire en déshéritant et en ne donnant pas le droit moral à ses enfants. »

A lire aussi : Héritage de Johnny Hallyday – Laura Smet prévient : « La vérité des chiffres sera bientôt établie »

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here