Pendant les dernières années de sa vie, Johnny Hallyday a fait la rencontre d’Emmanuel et Brigitte Macron. Le rockeur et le président de la République étaient même devenus plutôt amis. Tant et si bien qu’à la mort de Johnny Hallyday, c’est le couple Macron que Laeticia a prévenu en premier. Trois jours plus tard, le 9 décembre, le chef de l’Etat avait pris la parole devant l’église de la Madeleine pour rendre un dernier hommage au Taulier : « Pour que demeure vivant l’esprit du rock’n’roll et du blues […] pour lui dire merci, pour qu’il ne meure jamais, je vous demande d’applaudir Johnny Hallyday » avait-il alors lancé aux millions de Français présents à la Madeleine ou rivés sur leur poste de télévision.

Les avocats de David et Laura ont un plan en tête

Comme le révèle Marianne dans son dernier numéro, Emmanuel Macron pourrait d’ailleurs jouer un nouveau rôle central dans la bataille que se livre actuellement le clan Hallyday pour l’héritage du rockeur : « Même si le domicile principal du chanteur est à Los Angeles, dès lors qu’il dispose d’une résidence en France, qu’il y a passé de nombreux mois, qu’il y a été soigné et y est mort, qu’il a – enfin – connu des funérailles populaires en présence du président Macron, les avocats [de Laura Smet] considèrent qu’ils pourront contester le droit californien ».

Par Benjamin S.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here