Les derniers mois de Johnny Hally­day, racontés par son manager

Dernier mana­ger de Johnny Hallyday, Sébas­tien Farran a évoqué dans les colonnes du « JDD » les derniers mois de la vie du chanteur, emporté par un cancer du poumon, le 5 décembre dernier. Il a également pris la défense de son épouse Laeticia.  

“Il s’est battu comme un lion”. Et comme un lion, Johnny Hallyday aurait souhaité s’isoler pour mourir. C’est ce que l’on comprend de la longue interview donnée au “Journal du Dimanche” par Sébas­tien Farran, le dernier mana­ger du chanteur, dans laquelle il raconte ses derniers mois, avant qu’il ne soit emporté par un cancer du poumon, le 5 décembre dernier. 

Ami proche du “Taulier”, il a également pris la défense de son épouse Laeticia (“ce n’est pas la sorcière que l’on décrit”), accusée d’avoir éloignée le chanteur de ses enfants David Hallyday et Laura Smet, notamment le week-end précédant sa mort. Évoquant une “campagne calomnieuse”, Sébas­tien Farran a expliqué que Johnny, qui décidait de tout, “ne voulait plus voir personne”.

À lire, Exclusif-Johnny, la succession : son avocat révèle les volontés du chanteur

« 

Johnny Hallyday est devenu un homme qui flotte dans son caleçon

« 

“Les six premiers mois, il s’est battu comme un lion contre le cancer. C’était incroyable : il ne perdait même pas ses cheveux. Il a fait la tournée des Vieilles canailles, personne n’y croyait. Laeticia avait peur. Il m’a dit: ‘Si je ne le fais pas, je meurs’”, a détaillé dans les colonnes du « JDD » le manager, qui parle d’un “surhomme”, dont les proches pensaient “qu’il allait s’en sortir”. 

La tournée en compagnie des vieux compères Eddy Mitchell et Jacques Dutronc l’aura ragaillardi, sûrement, lui accordant un sursis. Puis vint le septième mois : “Il a perdu l’appétit. On le voyait maigrir : 6 kilos, puis 8, puis 10. On installe un lit dans son bureau. Johnny Hallyday est devenu un homme qui flotte dans son caleçon, qu’il faut aider à se lever pour aller aux toilettes – je le sais, je l’ai fait. »

À lire :  Le dernier dîner de Johnny Hallyday

Avant de s’éteindre, Johnny aura pu écouter son dernier album

“Cet homme qui toute sa vie a connu les lumières et la gloire” se savait dimi­nué, “et voulait s’iso­ler du reste du monde”. Une poignée de collaborateurs a pu rester à ses côtés. Son coach spor­tif, Dada. Karl, son chauf­feur. Et bien sûr, son épouse et leurs deux filles. “Jade, Joy et Laeti­cia dormaient à ses côtés, sur un mate­las posé par terre. On le portait, on l’ai­dait à manger”. 

Avant de s’éteindre, Johnny Hallyday aura pu écouter une première version de son dernier album. “L’album de sa vie, surement le plus personnel”, selon Sébastien Farran, qui précise que Maxime Nucci, chargé de la réalisation du disque, « a scrupuleusement respecté l’ensemble des volontés artistiques de Johnny pour en faire un véritable album de rock’n’roll ». La meilleure façon d’honorer la mémoire de Johnny.

Toute reproduction interdite

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here