Les chats des sables sont nés au zoo de la Tête d’Or il y a quelques semaines. 

Ils ont fait leurs premiers pas dans l’enclos extérieur cette semaine. Depuis quelques semaines, le zoo du parc de la tête d’Or compte quatre nouveaux habitants. Trois mâles et une femme chat des sables sont nés à Lyon d’une mère, récemment accueillie au parc et d’un père, arrivé des Émirats Arabes Unis en août 2016.

Ces naissances sont importantes dans le cadre du programme d’élevage européen mené par le zoo, car « le mâle est issu d’une lignée génétique absente dans la population européenne actuelle », précise ce jeudi la Ville de Lyon.

L'un des chats des sables nés en captivité au zoo de la Tête d'Or à Lyon. L’un des chats des sables nés en captivité au zoo de la Tête d’Or à Lyon. – Zoo de la Ville de Lyon

Une centaines de félins de ce type dans les zoos d’Europe

Aujourd’hui, 21 zoos européens accueillent une centaine de chats des sables, une espèce qui reste difficile à reproduire en captivité. Les animaux, qui sont visibles du public depuis peu, vont rester séparer de leur père, le temps de « prendre des forces auprès de leur mère », ajoute la municipalité.

Originaires des zones désertiques du Sahara, de la péninsule arabe et d’Asie centrale, ces chats sont plutôt nocturnes, discrets et leur comportement est encore assez méconnu. Les naissances lyonnaises devraient donc contribuer à en apprendre davantage sur ces félins, amateurs de rongeurs, lézards et insectes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here