Avec leurs faux airs de petite panthère polaire, les chats blancs aux yeux bleus séduisent nombre de personnes. Malheureusement, ceux-ci souffrent souvent d’une maladie congénitale qui les rend sourds. Comment ce handicap peut-il être lié à une simple couleur de poils et d’iris ? Quels sont les risques à la naissance qu’un chaton de ce type soit sourd ? Tout dépend en fait d’une mutation située sur le gène W pour « white », qui code pour une robe entièrement blanche, alors qu’une robe qui ne l’est pas totalement est due à un autre gène, appelé gène S, pour « spot blanc ».

1 chance sur 2 d’être sourd

Pour qu’un chaton soit blanc, il suffit qu’il ait hérité du gène W de l’un de ses parents. De fait, au moment du développement de l’embryon (lors de l’embryogenèse), le gène W bloque la migration des cellules responsables de la pigmentation (les mélanocytes) dans tout le corps. Non pigmenté, le poil reste blanc. De plus, dans 60% à 70% des cas, ce gène empêche également la pigmentation de l’iris, qui garde sa couleur d’origine : bleu (c’est aussi pourquoi beaucoup de bébés animaux ont les yeux bleus : la pigmentation n’a lieu que progressivement, au fur-et-à mesure que les gènes codant pour cette pigmentation s’expriment). Mais le gène W peut aussi être responsable d’un autre effet : les cellules de l’oreille (celles de l’organe de Corti) ne survivent pas au-delà du 5e jour de vie du chaton… qui devient donc sourd. Cette destruction des cellules du canal de Corti intervient chez 40 à 50% des chats porteurs du gène W.

L’Angora turc prend des couleurs
La couleur blanche et les yeux bleus ont longtemps été les couleurs emblématiques de la race Angora turc. Mais à cause des problèmes de surdité liés aux mariages entre ces chats blancs, les robes de couleurs sont de plus en plus plébiscitées, notamment lors des expositions félines.

Source : citations.tn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here