Une Roma magnifique, un Barça apathique : les chiffres d’une folle remontada !

La Roma a réalisé une exploit historique en faisant tomber le Barça (3-0) après avoir été battue 4-1. Les chiffres sont marquants. (Avec Opta).

Lorsque Francesco Totti a tiré le FC Barcelone, en Suisse, pour identifier l’adversaire de son club de toujours, le légendaire numéro 10 n’imaginait peut-être pas l’issue de ce quart de finale de Ligue des champions. A moins qu’il ait finalement envisagé ce moment d’histoire, au vu de son petit sourire en coin. Car après être tombée les armes à la main au Camp Nou la semaine passée, et dans des proportions assez énormes compte-tenu de sa prestation (4-1), la Roma s’est offert une soirée épique en renversant la bande à Messi dans un stade Olympique en ébullition (3-0).

Ce match a été parfait de bout en bout pour les coéquipiers d’Edin Dzeko, buteur rapide pour mettre son équipe sur les bons rails. La Roma a ensuite attendu jusqu’à l’heure de jeu pour fructifier sa domination sur une penalty de De Rossi, avant de faire exposer toute une arène avec un but salutaire de Manolas.

La Roma renverse le Barça de Messi au terme d’un combat héroïque !

Au moment de faire les comptes, il y a aura beaucoup d’enseignements à tirer de cette soirée spéciale, dans un camp comme dans l’autre. Pour la Roma, tous les feux sont au vert. C’est la première fois de son histoire qu’elle accède au dernier carré de la Ligue des champions dans l’ère récente de la compétition, depuis 1993. Avant elle, seuls la Juventus, l’AC Milan et l’Inter y étaient parvenus en Italie.

Mais la Roma ne doit pas sa qualification au hasard, bien au contraire. Les chiffres démontrent autant sa solidité défensive que l’impact de ses hommes forts. Avec un dispositif tactique efficace, elle n’a laissé aucune chance à un Barça à court d’idée. Même Lionel Messi est apparu dépassé par les événements, le petit numéro 10 argentin se faisant attendre pour déclencher un tir cadré au milieu de la seconde période.

Dans les rangs barcelonais, cette seconde élimination consécutive au stade des quarts de finale pourrait donc engendrer une remise en question pour une équipe où certains joueurs cadres apparaissent en fin de cycle, malgré un parcours sans faute dans le championnat espagnol. Louée par sa solidité depuis l’arrivée de Valverde, l’équipe catalane peinait à séduire ses admirateurs. Ce mardi soir, elle a eu tout faux, y compris dans le secteur défensif. Elle a d’ailleurs concédé autant de buts que lors de ses 10 derniers matches de Ligue des champions combinés. Une statistique, comme d’autres, qui en dit long sur sa prestation collective… 

Les 5 statistiques à retenir de l’exploit de la Roma :

  • La Roma atteint les demi-finales de la C1 pour la première fois depuis 1983-84, où le club avait été en finale. C’est aussi une première dans l’ère récente de la Ligue des champions.
  • La Roma a fait 5 clean sheets lors de ses 5 matches au Stadio Olimpico en Ligue des Champions de cette saison, une solidité inédite à domicile dans son histoire en C1.
  • Edin Dzeko a marqué 3 buts lors de ses 3 derniers matches de Ligue des Champions contre Barcelone, plus que tout autre club de la compétition.
  • La Roma n’est que la troisième équipe de la Ligue des Champions à renverser un déficit de 3 buts ou plus après La Corogne contre Milan en 2003-04 et Barcelone contre le PSG la saison passée.
  • Daniele De Rossi a marqué son premier but en Ligue des Champions depuis son doublé contre le Bayer Leverkusen en octobre 2015. 

Les 5 statistiques à retenir de la désillusion du Barça :

  • Barcelone a concédé autant de buts ce soir (3) que lors de ses 10 derniers matches de Ligue des Champions combinés.
  • Barcelone n’a pas gagné lors de ses 5 derniers matches à élimination directe à l’extérieur en Ligue des champions (1 nul et 4 défaites). Sur ces 5 matches, le Barça a encaissé 13 buts et n’en a inscrit qu’un.
  • C’est un Barça invaincu en Liga qui s’était présenté à Rome ce mardi.
  • Luis Suarez n’aura inscrit qu’un petit but en Ligue des champions cette saison.
  • Malgré sa possession de balle (56,6%), le Barça a perdu 51,2 % de ses duels et n’a fait que 3 tirs cadrés lors de ce deuxième match contre la Roma.

 

 

 

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here