CONSIDÉRÉ COMME LE MAL DU SIÈCLE, LE MAL DE DOS PEUT ÊTRE CAUSÉ PAR PLUSIEURS FACTEURS, TELS QUE LA SÉDENTARITÉ, LA MAUVAISE POSTURE, LA SCIATIQUE, LE STRESS, LE TOUR DE REINS ET LE VIEILLISSEMENT. QUAND IL S’AGIT DE LA SCIATIQUE, LES CHOSES SE COMPLIQUENT ET LA DOULEUR DEVIENT INSUPPORTABLE. CETTE PATHOLOGIE EST CARACTÉRISÉE PAR DE FORTES DOULEURS DANS LE BAS DU DOS ET LE MUSCLE DES JAMBES. POUR LES SOULAGER, FAITES QUOTIDIENNEMENT CE SIMPLE EXERCICE DE 60 SECONDES.

La sciatique est un réel problème de santé. En France, la prévalence de la sciatique est en effet de 8 pour 1000, soit 435.000 cas déclarés chaque année. Ces douleurs, qui surviennent suite à une compression des nerfs, sont généralement ressenties d’un seul côté du corps. Elles atteignent la fesse et peuvent s’étendre jusqu’au pied, parfois aussi au bas du dos.

QU’EST-CE QUE LA SCIATIQUE ?

La sciatique ou autrement appelée névrite sciatique est une maladie très fréquente chez les adultes. Il s’agit d’une inflammation du nerf sciatique qui est le plus long et le plus grand nerf du corps humain. Il a une fonction sensitive et motrice ; il assure la sensibilité de la peau des membres inférieurs et la motricité des articulations du genou et de la hanche. Le nerf sciatique contrôle également la cheville et les muscles de la jambe et de la cuisse.

Lorsque vous exercez une pression sur le nerf, vous ressentez une douleur violente qui ressemble à un étirement brusque ou à une lésion de la colonne vertébrale. La douleur est déclenchée parce que le nerf subit une compression assez forte et peut se manifester sous différentes formes.

LES CAUSES DE LA SCIATIQUE :

Les causes de la sciatique sont multiples. Une mauvaise posture, une grossesse, un surpoids, une entorse ligamentaire ou musculaire ou à un spasme, le port de chaussures à talons hauts ou le fait de dormir sur un matelas trop mou peuvent être des facteurs déclencheurs. Il existe cependant d’autres causes plus graves qui peuvent engendrer une sciatique :

  • La hernie discale
  • L’arthrite
  • L’arthrose
  • Le spondylolisthesis
  • La dysfonction articulaire du sacro-iliaque
  • La dysfonction articulaire d’une vertèbre lombaire
  • Le syndrome du piriforme
  • Le vieillissement
  • Le diabète
  • Une tumeur
  • Une infection
  • Une fracture
  • Une sténose du canal rachidien
  • La méningite

COMMENT GUÉRIR ET SOULAGER LA SCIATIQUE?

Il n’existe pas de remède qui peut soigner ces douleurs de façon définitive. Les personnes atteintes fréquentent habituellement un chiropraticien. Cependant, la série d’exercices suivante vous aidera à les soulager.

–   Asseyez-vous sur le sol la jambe gauche tendue puis tirez votre genou droit vers votre thorax. Restez 10 secondes dans cette position puis essayez de faire la même chose avec l’autre jambe.

– Allongez-vous sur le dos, les deux jambes pliées et relevées du sol, puis effectuez de légers mouvements de haut en bas pendant 10 secondes.
– Restez toujours allongé, attrapez une de vos jambes et tirez-la au niveau de votre thorax. Conservez la position 10 secondes puis faites la même chose avec l’autre jambe.

– Asseyez-vous ensuite sur le sol, allongez vos deux jambes et essayez de toucher vos pieds avec vos mains. Tenez la position 10 secondes.
Il est toutefois nécessaire de consulter un spécialiste pour savoir de quoi vous souffrez réellement, car selon votre diagnostic, certains exercices peuvent ne pas vous correspondre voire aggraver votre douleur.

VOICI QUELQUES REMÈDES NATURELS POUR SOULAGER ÉGALEMENT LA SCIATIQUE :

L’infusion de saule : Grâce à la salicine contenue dans le saule, l’infusion de saule est très recommandée dans le cas des douleurs de sciatique. La salicine a des vertus analgésiques, qui permettent de calmer et de réduire les douleurs.

L’origan : Il est excellent pour soulager les douleurs sciatiques, car il possède des vertus anti-inflammatoires et anti-infectieuses.

La chaleur : L’application de la chaleur sur la zone douloureuse peut soulager la douleur et réduire l’inflammation. Pour cela, vous pouvez appliquer des compresses chaudes sur la zone affectée.

Santé+

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here